Installation « Les poissons de l’air »

Expo-Esquerre-Saint-Severin

Sur une invitation d’Yves Sabourin, commissaire en résidence à la Galerie Saint-Séverin à Paris, Laurent Esquerré nous livre une nouvelle installation contextuelle en feuilles de papier d’aluminium.
Comme ses précédents travaux, l’artiste joue avec cette nouvelle matière sculptée, légère et irradiante, qu’il avait déjà employée pour l’œuvre monumentale La jeune femme à la barque à Poitiers en 2012. Il y trouve un autre moyen de façonner en utilisant les mêmes gestes techniques que pour le modelage en terre consolidé, ici, par une armature de métal.
Tel Gilliatt, Laurent Esquerré s’imagine ici « (…) que si l’on pouvait mettre la terre à sec d’atmosphère, et que si l’on pêchait l’air comme on pêche un étang, on y trouverait une foule d’êtres surprenants. » Les poissons de l’air.

Vernissage le jeudi 23 février à partir de 19h
Installation visible de jour et de nuit du 23 février au 23 avril 2017

Pour en savoir plus : www.artculturefoi-paris.fr
Pus haut : extrait de L’Anankè de Victor Hugo
Photo : Yves Sabourin